Interview #11 — Découvrez Revers Paris

🎅 Sur notre boutique le Noël de la French Tech, plus de 200 cadeaux sont référencés. Derrière chaque cadeau il y a une histoire, une équipe et une vision. Dans cette série d’interviews nous allons vous faire découvrir l’envers du décor de nos pères et mères Noël de la French Tech.

© Revers Paris

Cette onzième interview a été réalisée avec les fondateurs de Revers Paris : David Perrod et Marie-Apolline Ducrot.

© Revers Paris

#1 — Présentez votre produit en quelques mots : Revers Paris est une marque de raquettes-miroirs recyclés. Nous transformons des anciennes raquettes de tennis en bois en miroirs pour donner à ces objets que l’on aime tant une nouvelle vie et nouvelle place dans notre déco.

#2 — Comment avez-vous eu l’idée de ce produit et répond-il à un besoin particulier ? David : “C’est Marie-Apolline qui a réalisé les premières raquettes et les avaient en décoration chez elle. À force de les voir et que tout le monde lui demande de faire la même chose, on s’est dit qu’il fallait lancer la marque.”

Marie-Apolline : “Yes exactement. J’avais récupéré dans mon grenier de vieilles jolies raquettes de tennis que j’ai eu l’idée de transformer en miroir. J’ai dû contacter pas mal de miroitiers avant que l’un d’entre eux accepte de me faire la découpe sur mesure. Ensuite, tout le monde appréciant cette déco, on s’est dit qu’il fallait créer la marque. Tous les deux étant adeptes de brocantes et ayant à coeur de donner une seconde vie à nos objets du quotidien, créer ensemble Revers Paris faisait sens. On s’est alors lancé en août 2020, après en avoir beaucoup parlé pendant le confinement.”

#3 — Pourquoi faut-il vraiment offrir ce cadeau à Noël ? “Vraiment” c’est beaucoup dire ! On dirait plutôt “évidemment”. Non sans blague, on est convaincu que Revers Paris est le cadeau parfait dans le sens où c’est un cadeau abordable, une pièce unique, respectueuse de l’environnement, faite avec amour et à la main, qui convient autant à un homme qu’à une femme, à un passionné de tennis qu’à un amateur de déco !

#4— A quel membre de la famille puis-je offrir ce cadeau ? À n’importe quel membre de votre famille ayant un “chez soi” et l’envie de le décorer avec une pièce unique.

#5— Quel a été votre premier client ? Jean et Amélie, un couple d’amis de David : deux précurseurs from Marseille.

#6 — Prévoyez-vous de lancer de nouveaux produits ?

© Revers Paris

Vu que c’est des miroirs, lancer c’est un peu dangereux. Mais oui, on réfléchit à la suite, à comment élargir la gamme, sur tout ce qui a attrait à la déco, à la seconde main. Avant ça, on a d’autres projets de collaboration par exemple. On vous en dira plus bientôt.

#7 — Avez-vous été impacté par le Covid ? Si oui, dans quelles mesures ?Marie-Apolline : “Bah déjà moi je l’ai eu. Donc forcément j’étais un peu fatiguée. Mais sinon plus sérieusement oui, on a été impacté dans le sens où les vide-greniers et brocantes ont été interdites. C’est devenu plus compliqué pour nous de chiner et trouver des raquettes.”

#8— Si vous êtes une société à impact, pouvez-vous nous expliquer dans quelles mesures (environnemental, sociétal…) ? Impact c’est peut-être un grand mot. Mais on a à coeur de faire les choses et de les faire bien. Par défaut, notre produit est un produit de seconde main : les raquettes que nous transformons sont des raquettes qui ont eu une première vie, ont déjà joué pas mal de parties et aujourd’hui, se retrouvent transformées en objet déco.

#9 — Partagez avec nous un moment insolite (succès, échec ou moment fun) Vu que Roland Garros a été déplacé cette année, le lancement de Revers en août tombait à pic et beaucoup de grands joueurs nous ont passé des commandes spéciales, notamment Djoko, le dernier en date. Bon ok c’est faux. On n’a pas d’histoire insolite à raconter mais on se marre au quotidien et on essaye de faire marrer aussi ceux qui nous suivent sur les réseaux avec nos petites péripéties. Et pour la petite histoire, Marie-Apolline n’y connaît rien en tennis mais fait vraiment bien semblant.

#10 — Comment avez-vous connu le Noël de la FT et avez-vous un mot pour les autres participants ? C’est David qui suit tous les ans la sélection du Noël de la French Tech et qui, forcément, s’est dit qu’il fallait qu’on en fasse partie !
Aux autres participants : continuez ! C’est chouette de découvrir tant de petites pépites françaises, on espère vivement avoir l’occasion de vous rencontrer un jour, en vrai et démasqué.

👉 Pour offrir à vos proches Revers Paris à Noel et soutenir cette pépite française, c’est par ici 🎅!

La boutique officielle qui référence plus de 200 cadeaux de Noël créés par des startups françaises. Soutenue par la mission French Tech depuis 2014.

La boutique officielle qui référence plus de 200 cadeaux de Noël créés par des startups françaises. Soutenue par la mission French Tech depuis 2014.